logo

Floramiel est spécialisée dans la production de miels fins et savoureux. Notre rucher est localisé dans le comté de Lotbinière dans un milieu agroforestier marqué par des friches herbacées, des pâturages, des boisés mixtes et des érablières à tilleul. Vous retrouverez les arômes, reflets de cette richesse florale, dans chaque pot de Floramiel.

(418) 930-8472 [email protected]
  • Aucun produit dans le panier
  • Aucun produit dans le panier

SEPTEMBRE, LE MOIS DU MIEL!

Le mois de septembre est le mois du miel. C’est durant ce mois que la majorité de la récolte est effectuée. C’est durant ce mois que nous récoltons la dernière miellée de la saison. L’histoire de ce miel a débuté humblement par une abeille ayant butiné librement les fleurs présentes dans l’environnement du rucher. Tout au long de l’été, cette abeille se sera occupée de ses soeurs, de ses frères et de sa mère. Elle aura maintenu l’ordre dans la ruche et aura contribué à la pollinisation et la reproduction de plusieurs plantes sauvages et cultivées.

Cette dernière récolte nous permet de ramasser le miel des ruches démarrées au printemps (nucléi) (un mélange des toutes les fleurs de l’été) et du miel des fleurs de fin d’été. Cette dernière récolte est généralement la plus abondante. C’est aussi à ce moment que nous récoltons nos rayons de miel.

Le miel en rayons, c’est le miel dans son état le plus naturel. Entièrement produit par les abeilles et non transformé ou chauffé, ce miel cru est encore dans son écrin de cire. Abandonné par plusieurs producteurs, la production de miel en rayon demande une expertise et un sacrifice sur les rendements obtenus. Pour produire, le meilleur miel possible, aucune cire transformée ne rentrer dans le processus de fabrication. Seule celle produite par les abeilles au cours de la saison saurait offrir un niveau de pureté et une délicatesse suffisante pour les palets les plus fins. Or, la production de cire nécessite beaucoup d’énergie. Pour chaque kilogramme de cire produite, les abeilles doivent consommer entre 6 et 8 kilogrammes de miel. Lorsque nous choisissons de produire du miel en rayons c’est pour le goût, pas pour le volume. Exaltant des parfums de fleurs, ce miel non transformé doit être consommé tel quel. Ce produit frais n’a pas d’égal. Oserez-vous y gouter cette année?